En Lauzière, on retrouve un terrain "belledonnien", avec toutefois un point culminant beaucoup plus attrayant. A son versant ouest austère et sauvage, proposant de belles bambées, s'oppose un versant Est, souligné par la route de la Madeleine, base de départ de la plupart des "classiques". Au-delà et jusqu'aux portes de la Vanoise, c'est la "basse" Maurienne parsemée d'une kyrielle de beaux sommets, d'altitude respectable, parcourus des seuls chamois, bouquetins et aigles royaux, glatissant dans les hauts piliers de la Croix des Têtes.