17/02/2008 - En aller-retour par la Fuvelle qui parpine beaucoup le matin (casque obligatoire). En haut de la combe, on rejoint le couloir du Malpasset par un passage clé, raide et délicat, proche d'une arche caractéristique, suivi d'une traversée exposée. L'exposition reste ensuite très forte dans le couloir suspendu, où la glissade est interdite. De nombreuses zones rocheuses très délitées apparaissent déjà, compte tenu de l'orientation S, dans le haut du couloir ainsi que dans le passage délicat du bas, augmentant encore la difficulté. Heureusement le parcours d'arête final, entre le Malpasset et le sommet de l'Obiou, permettra de se détendre un peu et d'apprécier le panorama privilégié. Nombreux skieurs dans les combes et notamment sur la boucle du tour des Agards, devenue depuis peu la grande classique du Dévoluy.