Pout tous les goûts... Ne nous étendons pas sur ces massifs préalpins, qui offrent de trop nombreuses possibilités de courses, boucles ou enchaînements, pour être listées, et ce, tant en hiver qu'en été. La faible altitude et les dénivelés modérés ne doivent pas faire prendre à la légère des itinéraires toujours délicats et exposés, où les bras auront parfois à s'employer autant que les jambes. Vires et sangles, passages câblés, grottes, tannes et golets, hautes falaises calcaires parcourues d'innombrables voies d'escalade, cotoient les verts alpages résonnant du tintement des clarines.