20/04/2008 - Troisième sortie Baujue de la semaine. S'ajoutant à une météo très maussade et à une trace toujours aussi monstrueuse, une grosse déception que ce couloir N que j'imaginais à la fois plus raide et plus encaissé. Au sommet, j'hésite à terminer dans la belle voie E mais préfère abréger le supplice du brassage en rejoignant rapidement les pentes O en neige plus soufflée. On pourra s'y consoler en terminant, suivant l'envie, par un slalom plus ou moins direct et exposé entre les petites barres qui jalonnent l'accès au sommet. Gros bottage et soupe immonde au retour par la face O, sous un ciel très chargé contrastant avec mon dernier passage en janvier 2007.