12-13/07/2006 - Montée au Bivouac des Pantalons Blancs par l'agréable crête du Rocher du Bouc. Un aller-retour au Parain devait ensuite meubler tranquillement l'après-midi. Projet abandonné pour cause de menace d'orage. Orage spectaculaire qui éclatera quelques minutes plus tard ("abeilles" grésillantes, cheveux (et sourcils !) qui dressent sur la tête, tonnerre fracassant, grêle,... super !! ) j2 - Départ des Pantalons Blancs sous un ciel chargé avec un regel des plus médiocres. Après les toutes proches Pointes des Chamois et du Vasevay, les choses sérieuses attaquent à la Sâle dont les premières pentes glacées s'évitent par les rochers brisés marginaux. La calotte neigeuse amène ensuite rapidement au rognon sommital - une vire boueuse sans possibilité d'assurage suivie de gradins humides et exposés - que nous décidons prudemment d'éviter par des vires faciles menant sous la pente finale du Pleureur. Les nuages menaçants, une petite forme et des passages d'éboulis schisteux casse-gueules, nous font abandonner notre projet d'enchaînement sur la Luette et la cabane des Dix. Retour par les pentes E, en zigzaguant au mieux entre les plaques de glace et les barres rocheuses, jusqu'au glacier de l'En Darrey puis au lac des Dix.