21/07/2007 - La remontée du vallon de Grauson augurait une grosse bambée qui, la grande forme aidant, s'avèrera plus rapide et agréable que prévue. Cette Tersiva, dont j'avais repéré l'élégante silhouette l'an dernier depuis l'Emilius, demeure toutefois un sommet sauvage qu'il faudra mériter. De nombreux cumulus masqueront malheureusement la vue sur les plus hauts massifs voisins, tout en donnant malgré tout un certain caractère au splendide panorama à 360°.