09/07/2008 - Parti pour le couloir NE du Petit Mont Blanc et éventuellement un enchaînement sur Tré la Tête. Arrivé aux terrasses herbeuses de Combal, qui constitueraient un emplacement de bivouac idéal, quelques doutes sur l'état du couloir me font poursuivre plus avant et tenter une reconnaissance malgré l'heure avancée. A 21h l'objectif est en vue , en neige dure, goulottée et ravagé par les chutes de pierre. J'atermoie quelques longues minutes... Un savant mélange de couardise (95%) et de sagesse (5%) me pousse finalement à la retraite. L'ambiance de ce cirque glaciaire lugubre et venté et la perspective d'une nuit blanche sont pour beaucoup dans la décision d'abandon. Je rejoins Combal à la nuit tombante pour un bivouac au milieu des bouquetins, le moral en berne. Reste encore à trouver un lot de consolation acceptable pour le lendemain... 10/07/2008 - L'abandon de la veille ayant bouleversé le programme établi, je pars traîner mes guêtres sur les petits sommets en rive gauche du Val Véni, en tentant d'oublier l'objectif initial que j'aurais pu atteindre par la voie normale en étant un peu moins gourmand... Fort heureusement, la splendeur du panorama au petit matin a tôt fait de dissiper mes aigreurs et frustrations. Au Mont Fortin, superbe belvédère atteint après une trop courte montée, on pourra enchaîner sur le beau sentier en crête rejoignant le col de Youla. Un petit crochet dans de raides pentes schisteuses permet d'atteindre rapidement le Mont Favre, par un court final aérien. Toute proche, la fière silhouette rocheuse du Bério Blanc s'impose comme un objectif futur, sous réserve de dénicher quelque topo. Au final, un itinéraire varié, sauvage et réservant en permanence de splendides perspectives sur des versants et voies mythiques du massif du Mont Blanc. Pour rester sur cette bonne impression, l'on pourra s'épargner l'idée saugrenue, au retour du col de Youla, d'un "raccourci" à travers les pentes boisées rejoignant la Cantine de la Visaille. A éviter absolument, même si l'étude de la carte y incite fortement...