23/09/2006 - Petite course de repli, pour cause de météo instable. Au-delà du col de la Combe, un petit couloir terreux suivi d'une vire exposée mène aux gradins rocheux faciles de la face N de l'Aiguille de la Combe (cairns) jusqu'à son sommet. Au retour, histoire d'allonger un peu la sauce, on peut enchaîner sur les raides pentes herbeuses conduisant facilement à la Tête E des Cos (2581m) puis, par une ligne de crête effilée et deux brèches, à la Tête O (2582m), beaucoup plus aérienne, que j'ai naïvement prise un instant pour l'Aiguille de Capdepon, ignomineusement trompé par un cartographe incompétent. Pour faire simple : sur l'IGN, ne sont pas portés la Pointe Elizabeth et le coup de Sabre du Piniollet, immédiatement à l'ouest de l'Aiguille de la Combe (2747m). Ensuite, la Pointe Elizabeth est en fait l'Aiguille de Capdepon (2711m) ; le coup de Sabre du Piniollet est la Brèche des Cos ; l'Aiguille de Capdepon est la Tête E des Cos (2582m) et le point 2581m portant l'appellation Têtes des Cos serait donc la Tête O. Bon courage...