03/05/2006 - Pas envie de coucher en refuge. Qu'à celà ne tienne, y'a qu'à la faire dans la journée. Et c'est parti pour une grosse bambée. Fort heureusement, un bon regel facilite l'approche jusqu'au col de la Grande Casse et la grosse trace du week-end du 1er mai permet une progression aisée dans la petite face N. Je bascule sur les Grands Couloirs avec une petite longueur d'avance sur les premiers skieurs en provenance du refuge, ce qui me permet d'atteindre un sommet encore vierge à 10h15, après 5h30 de montée, et de mitrailler à loisir. Retour sans histoire par la voie normale et le glacier des Grands Couloirs, pour une splendide boucle en solitaire qui restera dans les annales.