07/11/2007 - L'occasion de découvrir le raide versant Eau d'Olle des Sept Laux. Belle montée en lacets serrés, agrémentée de quelques mains courantes au départ, peuplée de nombreuses bêtes à poils et à plumes : chamois solitaires, lagopèdes et harde d'étagnes suitées par les cabris de l'année. Sept Laux déserts. Court passage pénible dans le pierrier du versant nord recouvert de poudreuse. Très beau temps malgré une bise tenace.