10/12/2006 - La brèche du Replomb, dominant majestueusement le Grésivaudan, constituait un objectif entêtant depuis de trop nombreuses années. Les grosses chutes de neige de la semaine, premières chutes conséquentes de la saison, ont tapissé les versants de 40 bons cm de poudreuse immaculée, dès 2000m. Gros brassage donc jusqu'au sommet de la brèche, négociée intégralement en raquettes. Le final plus raide permet de sortir les crampons et d'en découdre avec un court mixte, parfois aérien, avant de déboucher (enfin !) au soleil. L'orientation O, la température polaire, la neige glaciale et la bise mordante auront presque raison de nos doigts et orteils, atténuant par la même un enthousiasme des plus justifiés.