10/09/2011 - Deux bonnes décennies avaient benoîtement passé depuis ma dernière visite dans le secteur, un secteur particulièrement propice aux grandes premières : premier 3000m, première course glaciaire, premier cramponnage, premier encordement, premiers émois montagnards... puis première hivernale, première bavante... Sniff, une larme nostalgique trace un timide sillon sur mes petites joues replètes... Bel enchaînement ce jour, sur les sommets secondaires en rive gauche du glacier, par un parcours d'arête facile et agréable, qu'on pourra démarrer des Cimes de la Cochette offrant un panorama encore plus dégagé. Météo idéale, cadre somptueux, solitude... que demander de plus ? A refaire dans 20 ans, même si certains passages peuvent s'avérer délicats en déambulateur.