19/10/2010 - Montée raide depuis les environs de l'altiport par la ligne de crête s'élevant à partir du petit hameau du Leutellet, face à l'austère face N des Croches. Celle-ci débouche à la Tête du Véleray, banal mamelon sur l'immense ligne de crête se poursuivant au NE jusqu'au-delà du Mont Joly et à l'ouest en direction du Mont de Vorès. Parcourir cette ligne de crête plus ou moins aérienne, sur les traces des omniprésents chamois et face au Mont Blanc, est très agréable malgré aujourd'hui une neige déjà abondante à basse altitude. Toutefois, pour intéressant qu'il soit, ce beau parcours d'arête, pris en tenailles entre les stations des Contamines-Montjoie, de Megève et d'Hauteluce n'échappe pas aux attaques des télésièges ou des disgracieux gazex qui l'atteignent malheureusement en plusieurs points. Autre petit bémol, une légère altercation au départ avec une jeune riveraine s'étant approprié (d'après moi, sur la base de la sacro-sainte carte IGN) à grand renfort de pancartes agressives une partie du chemin au départ du Petit Lait. Après un court échange de vue courtois, le ton monta rapidement chez la créature qui, avec le langage fleuri de la jeunesse, me proposa d'aller rendre visite à quelque sodomite, entre autres gracieux propos. La légendaire hospitalité megevane sans doute...